Châssis moto sans rejet

Cintreuses de tubes et Lasertube, une combinaison gagnante pour la production de motos


Situation initiale

CFMOTO est une entreprise chinoise de fabrication de motos routières et VTT (Véhicules Tout Terrains), motos à quatre roues adaptées pour tous les terrains, concues à des fins récréatives et sportives.

Avec un réseau de distribution dans 70 pays, CFMOTO fabrique 98 modèles différents de véhicules et 51 moteurs différents.

Impact

Dans ce contexte, les volumes globaux de production sont élevés, mais chaque série est limitée et change rapidement. Il s’agit souvent de quelques centaines de pièces par composant, mais ces composants sont vraiment très nombreux : châssis, coques, moteurs et éléments mécaniques. La qualité et les délais de livraison doivent être respectés malgré la multitude de composants.

Posséder un process de production rapide et flexible est donc essentiel.

La solution

Investir dans la technologie, c'est garantir un maximum de flexibilité et d'efficacité pour produire rapidement même de très petites séries en conservant les niveaux de qualité élevés.

L'élément clé de ce process a été l'adoption de systèmes flexibles capables de garantir un usinage précis, une adaptabilité, une répétabilité et des cadences de production élevées :

ELECT40 est une machine de cintrage entièrement électrique utilisé pour cintrer les châssis et autres composants tubulaires, assurant une précision et une finition esthétique très élevées.

Le système Lasertube LT5 permet de développer des nouveaux profilés et de découper au laser des sections tubulaires pour réaliser de façon flexible et rapide, des châssis et de nombreux autres composants.

M. Liu Jianlin, Process Technology Manager chez CFMOTO affirme ce qui suit : “Nous pouvons maintenant réaliser des pièces que nous ne pouvions pas auparavant. Des projets qui étaient impossibles en raison des contraintes de production, sont maintenant réalisables!”.

Les avantages

ELECT 40 a triplé la productivité et obtenu des cintres de qualité supérieure. Avant, 10 à 15 % environ de la production était rejetée. et maintenant ce pourcentage est presque à zéro.

LT5 a été intégré dans le processus de production, offrant des nouvelles possibilités de développement et ce, dès la conception. Les temps et les coûts d'assemblage sont considérablement réduits et la production est rationalisée et flexible.

Données techniques

ELECT 40 ne requiert aucun réglage, tout est géré par le logiciel VGP3D qui prévoit le comportement du matériau et permet aux opérateurs, même les moins expérimentés, de réaliser la pièce demandée, sans la necessité d'effectuer des essais de cintrage.

LT5 permet la conception modulaire et paramétrique, la création de pièces qui s'emboîtent parfaitement les unes dans les autres, très simplement et avec précision.